Qui suis-je ?

Bonjour à tou-te-s et bienvenue.

Cette page est destinée à me présenter à vous, curieux-ses de ma pratique.

En effet, lorsque l’on se destine à rencontrer un thérapeute, quel qu’il soit, on aime savoir chez qui l’on va se rendre, quelle personne on va rencontrer. Alors je vous propose un petit voyage à travers mon parcours, mes loisirs, mon chemin de vie.

Alors, qui suis-je ?

Quelqu’un qui a toujours pratiqué la musique depuis son plus jeune âge : flûte traversière, instruments à cordes, chant.

Quelqu’un de « touche à tout » et de « débrouillard ». J’aime créer et surtout alterner tout ce qui peut aérer l’esprit !

Quelqu’un qui aime le sport, aussi. J’ai pratiqué longtemps la gymnastique artistique ; mais me suis essayée à d’autres sports comme l’aikido, le modern jazz… pour finir par tomber dans le yoga et le qi gong.

Quelqu’un qui a eu la chance de voyager pendant ses études.

Un parcours scolaire et une formation hétéroclites.

J’ai imaginé travailler dans bien des domaines, et ce, toujours mue par le plaisir suscité par le thème, les professeurs ou l’atmosphère du domaine… Et me suis retrouvée en possession d’un bac S, une double licence littéraire et un master enseignement, le tout accompagné d’un PSC1 validé (régulièrement) chez les secouristes Croix Rouge.

A côté, j’ai toujours aimé creuser diverses choses considérées comme étranges. Je me suis ainsi retrouvée à me former sur les bols chantants, plus communément appelés bols tibétains, par le truchement des professionnels de Jokat Pandora (Montpellier). Egalement, je valide les niveaux I et II des fleurs de Bach, avec les formateurs agréés Centre Bach des Harmoniques (Lyon 3ème). Je reçois l’initiation au Reiki Usui Shiki Ryoho, niveau I, II et III auprès de José Diaz. Je valide une formation théorique et pratique de Sophrologie avec le CNFDI.

Derniers degrés validés : Reiki niveau 3 ; perfectionnement des techniques avec les bols chantants.

Je suis officiellement professeure de yoga, diplômée de l’IFVY – antenne de Lyon.

Seulement, étudier n’est pas une fin en soi.

En dépit de ma passion pour tous ces domaines, j’ai aussi vécu « Le monde de l’Industrie », « la réalité du monde du travail », comme certain-e-s aiment l’appeler. J’ai connu les expériences du petit boulot étudiant, de l’intérim et de l’alternance. J’ai travaillé à la fois dans des grandes entreprises, des open space, la restauration et même la fonction publique.

Bien que cela définisse un horizon morcelé, cette mosaïque constitue avec les différents domaines étudiés une facette terre-à-terre, qui vient compléter le côté moins conventionnel.

Et c’est ce côté là que vous venez chercher.

Proposer de l’aide aux autres, ça commence par soi.

Eh oui, avant de vouloir s’occuper des autres, il faut aussi bien se connaître et s’entretenir, tester sur soi ce que l’on va faire aux autres.

C’est pour cela que :

  • je me documente beaucoup : magazines, conférences, livres, articles en ligne ;
  • je croise mes sources ;
  • j’échange avec des personnes plus expérimentées que moi ;
  • je teste mes outils et techniques sur moi (en auto-action ou avec l’aide d’un tiers) avant de vous les proposer ;
  • je consulte acupuncteur, ostéopathe, micro-kiné…, selon le besoin, afin d’être 100 % opérationnelle avec vous.

Je vous conseille et vous propose des items, des alternatives, des solutions.

Rappel : Toute séance ne remplace en rien l’avis d’un médecin généraliste ou spécialisé.