Chroniques d’une énergéticienne covid+, jour 3,5

Hey ~~ Quoi d’neuf, docteur ? Alors que le temps poursuit son cours et que la date de la fin de cette mini quarantaine de sept jours se rapproche à chaque instant plus, je n’ai pas autant de choses à te raconter de surprenant.

Aujourd’hui, mon humeur est différente. Je vais mieux, c’est sûr, il n’y a qu’à constater la pile de mouchoirs dans la bassine dédiée à cet effet. Je la vide chaque jour. On a des consignes pour ces déchets. Ma solution à ces consignes du gouvernement a été une bassine, que je vide dans un sac poubelle comme on nous le demande. Et elle, ben, je pourrais la laver à la javel – comme on nous le demande – après sans qu’elle s’en trouve abîmée puisque c’est une bassine qu’on utilise à des fins ménagères.

Aujourd’hui, je n’avais pas envie d’écrire ce matin.

A vrai dire, il me faut chercher la motivation.

Pourtant je vais physiquement mieux. Mais je me rends compte que je m’ennuie (ça fait trois jours…) et que j’ai envie d’aller dehors, de bouger, de faire des trucs… sauf que mon corps, lui, est bien à l’aise avec l’idée de ne rien faire, d’être juste là allongée ou assise à bouquiner ou éventuellement faire un peu de crochet.

Pourtant j’ai de la couture à faire, des chaussettes à terminer, un cadeau d’anniversaire artisanal à préparer, une cuisine à nettoyer, des légumes à préparer, un salon à ranger, des chaussures à imperméabiliser, une pile de linge à repasser… bref ce ne sont pas les projets qui manquent, voyez-vous.

Cela dit, j’ai la curieuse sensation que cette maladie qui vibre bas, si c’est bien celle qui cohabite avec moi dans mes petites cellules, elle est de nature énergétique, et elle demande à ralentir. Elle demande à ce que l’on prenne du temps pour soi, que l’on se nourrisse mentalement et moralement.

Dès qu’il s’agit d’être surchargée (trop de pensées affluent… trop de tâches en même temps …), j’ai une soudaine envie irrépressible d’aller dormir, même si ce n’est qu’une petite sieste.

En revanche, dès qu’il s’agit d’un truc, seul, calme, bien déterminé et qui – potentiellement – a une vertu relaxante, alors là, pas de problème, mon corps reste bien éveillé et disposé à s’y mettre.

Cherchez l’erreur.

❀ ❀ ❀

Hier, c’est mon copain qui a déposé nos courses devant ma porte. On était censés passer mon weekend (jeudi vendredi) ensemble et cuisiner du curry japonais avec des saumons au shoyu comme il aime. Et voilà, à la place, hier on a réparti nos courses dans les sacs. Il est resté sur le pallier. J’ai mis les cabas à l’intérieur. Il est redescendu.

J’avoue, ça ne m’a pas plu.

Ma tête a fait une analogie malheureuse que je détourne ici avec humour.

Quand il est resté sur le pallier puis redescendu, je me suis sentie comme ce personnage d’une série dont j’ai regardé un épisode la veille, à propos d’un « uninvited » (qui a été traduit par Le Pestiféré – sans parvenir à me convaincre de cette adaptation, d’ailleurs)

Sabrina’s chilling adventures, season 4

Aujourd’hui, je rigole de ce pont que mon cerveau a créé tout seul entre ce type qu’on ne veut pas voir entrer chez soi et moi, dont il ne faut pas s’approcher pour raisons sanitaires.

Même si on devrait tenir nos distances quels que soient les microbes qui nous habitent, le contexte actuel et grandiloquent m’a fait me sentir pestiférée – et ici, le terme relatif à la peste me semblait pour une fois ad hoc – je dois reconnaître que je n’ai pas du tout aimé me sentir mise de côté par mon cher et tendre. Et en même temps j’étais contente qu’il respecte tout cela pour ne pas qu’il tombe malade.

❀ ❀ ❀

La petite tasse, c’est un des cadeaux de mon secret santa d’entreprise. Elle a vu joli.

Je bois tisane de thym, yogi tea « défense immunitaire » (elle est bonne !) et d’autres infusions.

Vous buvez quoi quand vous êtes enrhumés ?

🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.