Chroniques d’une énergéticienne covid+, jour 2

Bien le bonjour ! Cher ami-e-s, comment vous portez-vous ce matin ? Moi, tout baigne. Voyez, je suis déjà toute propre et disponible pour vous narrer toutes mes aventures énergétiques liées à la covid19.

(Non, vraiment, j’ai pas envie que ce truc soit féminin. On l’a mal genré. Chez nous, la grippe c’est UN virus).

Alors que je t’écris ce matin, je suis en file d’attente sur le standard de mon médecin traitant pour obtenir mon arrêt de travail.

La Sécu m’a téléphoné pour m’informer et me rencarder sur les procédures. La dame était très gentille et professionnelle, j’ai apprécié son appel. Maintenant que je sais de quoi il s’agit – être en appels toute la journée – j’apprécie d’autant plus certains coups de fils que l’on me passe, en connaissance de cause, je goûte quelque chose que je honnis en temps normal : le téléphone.

Mais ceci est une autre histoire.

Donc, pour faire le joint avec hier, je t’avoue, j’ai été très surprise et en positif. J’ai été super dynamique au moment du coucher, avec de belles avancées : plus besoin d’aller dormir comme un bibendum. J’avais chaud aux pieds. Phénomène ultra rare et qui était complètement absent depuis deux nuits déjà. Donc, super, je peux y aller sans chaussettes. Et aussi sans bonnet. Et aussi sans écharpe. Et avec une couverture en moins sur l’édredon. YOUPI

Quelle magnificence : j’ai pu aller dormir juste en pyjama, un plaid sur l’édredon et la tête légèrement surélevée.

J’avais pratiqué mes mudra hier soir devant une petite série avant d’aller dormir et j’en répète quelques uns, une fois bien installée pour l’endormissement.

Très rapidement je passe de nez qui coule à tête qui devient lourde, gorge qui se sent comme Elsa, nez qui se bouche un peu et yeux qui disent « au secours on est tout coincés! » Alors tout de suite, je réplique : mudra pour le mal de tête, roll on Peppermint, tête mieux calée sur mon oreiller végétal puis mudra de la conque… et je m’endors aussitôt.

Je suis réveillée plus tard dans la nuit : soif, et puis mal au crâne de chaleur. Un peu de fièvre, je décide de refaire un petit combo, mais de m’aider avec un peu de chimie cette fois. Je suis vraiment fatiguée. Mudra mal de tête, eau à température du corps et un doliprane 500, qu’on appellera Doli tout simplement par la suite. Un peu de Peppermint sur le crâne, quelques mouvements de réflexologie (appuyer sur les sinus tête penchée en avant) et mon nez se dégage complètement. Je me rendors avec le mudra pour le mal de crâne.

Et réveil ce matin, à mon heure habituelle naturelle… bonne nouvelle donc ! Une grosse évolution, j’ai beaucoup moins froid. Encore par moment une sensation de fièvre. Mais peppermint aide beaucoup. Les mudras m’aident vraiment pour tout ce qui est respiration et énergie et je ressens vraiment un changement quand je les pratique en conscience. Hier j’ai été bluffée par la sensation de soulagement qui venait dégager l’arrière de mes yeux, les sinus, la tête, avec le mudra pour les maux de tête.

D’ordinaire, je ne l’ai toujours utilisé que pour les céphalées ou migraines. Efficace, certes, mais là, c’était carrément épatant. Certains vont me dire « ça demande du temps et pendant ce temps, tu ne fais rien ». En même temps, franchement : quand vous avez la crève, la grippe ou autre rhino, est-ce que vous êtes vraiment affairé(e)s comme un forcené à chaque instant ?

On est en arrêt alors autant en profiter. S’arrêter est parfois une bonne chose ; prendre son temps aussi. Ici, on nous dit : « y a pas d’médicament, m’dame, reposez-vous, c’est tout ».

Ok, bah mon repos passe par ces petits gestes des doigts.

❀ ❀ ❀

Diverses remarques que j’ai envie de partager avec vous.

Pourquoi une photo avec ma boîte de K ?

Je n’ai pas d’actions chez eux. Mais ils sont mes meilleurs amis tant que mon nez formule un besoin irrépressible d’écouler du mucus. Et puis, ils sont relativement doux alors je reste peu irritée (bien que rougie aux zones de frottement).

Par ailleurs, est-ce que vous lavez votre nez ?

On m’a dit très justement – et de sources allopathiques ET alternatives – que c’était important. Alors, il y a deux ans, j’ai suivi les conseils et j’ai acheté une poire, ou lampe d’aladdin, pour laver mon nez.

ça fait la même sensation que le test antigénique.

Le Stéri* et autres lave-nez à l’eau de mer, ça ne nettoie pas vraiment. Puisque ça ne fait pas ressortir de votre nez ce qui a besoin d’être écoulé. Eventuellement, ça peut aider à ramollir le contenu de votre nez bouché, mais l’eau salé tiède que vous aurez préparé avec votre poire aussi. Et puis, au moins, ce qui doit sortir, sort. Justement.

Ok, après on a les yeux d’un lapin à la mixomatose parce que ça fait un peu pleurer, mais après on se sent mieux. Mais pour ceux qui ont déjà essayé, ils vous le diront sûrement : c’est quand même plus efficace.

Peut-être que j’en prendrai une ayurvédique, un jour, si j’ai le coup de cœur pour l’objet. Comme pour ma « thermos » en cuivre. Avez-vous fait une cure de cuivre récemment ? ça fait du bien. L’idée: mettre l’eau dans la thermos de cuivre pour que le cuivre lui donne ses vertus et boire l’eau de la bouteille. Le faire sur un, deux ou trois mois. Et observer les effets. Il y a un petit rituel d’entretien de la bouteille pour ne pas ingérer de vers de gris. Sinon, rien de plus simple et sympathique à tester.

En attendant, je garde ma poire bleue plastique dans laquelle je mets du sel de Guérande et de l’eau tiède.

❀ ❀ ❀

Qui sait ce que je te raconterai demain et quelle autre ânerie je trouverai comme photo pour illustrer mon propos ?

Allez, à demain

🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.